D’abord et avant tout : JESUS


Ils sont cinq : Raphaël, Thomas, Julie, Roxanne et Pierre. Ils ont entre 7 et 11 ans. En cette année de la foi, ce dimanche 30 juin, ils vont recevoir la grâce du baptême. De toute éternité, ils sont désirés de Dieu, ils sont appelés à devenir ses enfants. Leurs « Je crois » va résonner dans toute l’Eglise et nous pousser à raviver avec ferveur les promesses de notre baptême.

 

Ils sont six : Philippe, Pierre, Cyrille, Augustin, Camille et Pierre-Alain. Ils ont entre 28 et 43 ans. En cette année de la foi, ce samedi 29 juin, fête des apôtres Pierre et Paul, ils ont reçu l’onction sacerdotale des mains de notre archevêque le Cardinal André Vingt-Trois. De toute éternité et pour toute éternité, le Seigneur les a voulu prêtres de Jésus Christ. Au fond de leur cœur, ils ont laissé résonner en eux cet appel de leur Maître et Seigneur : « Suis-moi ». Selon leur histoire et chacun à son rythme, ils ont répondu : « Me voici ». Leur réponse suscite l’exultation de tout le peuple de Dieu ; leur ordination sacerdotale est une grâce pour toute l’Eglise.

 

La cohérence de la démarche baptismale devrait nous conduire à affirmer en toute vérité au Dieu d’Amour : « Je te suivrai partout où tu iras ». Il s’agit bien d’être à tel point ami et amoureux du Christ qu’on ne saurait que vouloir le suivre toujours et partout … jusqu’à la croix pour nous unir plus intimement à Lui, jusqu’à la mort pour ressusciter avec Lui à la plénitude de Sa Vie. Face à de telles perspectives, nous sommes pourtant portés à différer nos réponses, à les éluder et tergiverser, à les contourner voire même les repousser. Le Seigneur nous appelle sur une route exaltante mais ô combien exigeante. Tant de fois, nous lui lançons : « Permets-moi d’abord … Laisse-moi d’abord… ». Mais avec Jésus, le d’abord, ce devrait être Lui ; l’appel n’est pas pour demain mais pour aujourd’hui.

 

Toutes les âmes sont appelées à être plongées dans l’immense grâce du baptême. Pourtant, nombreuses sont celles qui s’en tiennent à distance par ignorance ou par négligence, par manque d’humilité ou par hostilité.

 

Certains baptisés, par un dessein mystérieux du Sauveur, sont appelés à être prêtres de Jésus-Christ. Pourtant, trop nombreux aussi sont ceux qui, se déclarant disciples du Sauveur, font la sourde oreille à ses appels et refusent subtilement de se donner totalement à Lui.

 

Samedi prochain, les enfants et les jeunes de nos patronages partiront en colonie. Par-delà une saine détente, ils vivront ce temps privilégié de leurs vacances avec Jésus. Ils ne manqueront pas de prier pour leurs bienfaiteurs, nombreux et si généreux, qui leur offrent en bonne part ce séjour. Les temps de prière au quotidien leur apprendront à ouvrir leur cœur à la voix du Seigneur. « Dieu, premier servi » : telle est la devise de la Sainte patronne de notre patronage “la Jeanne d’Arc de Vaugirard”. Autrement dit : d’abord et avant tout “Jésus”.

 

Dans les jours et semaines qui viennent, nombreux serez-vous à quitter Paris. Nous serons dispersés ; durant l’été, nous serons sollicités. Attractions et tentations ne manqueront pas. Nous nous efforcerons pourtant de donner priorité à Jésus. Nous nous réserverons des espaces et des temps de silence où Jésus nous redira « Suis-moi » et où nous lui répondrons : ” Tu es ma priorité des priorités. D’abord et avant tout, Toi Jésus “.

 

Père Gilles Morin
Curé