En ce temps-là

Il y a longtemps, très longtemps,” en ce temps-là “, nous dit le livre de Daniel, ce fut véritablement un temps de détresse comme il n’y en avait jamais eu. La Palestine était sous le règne du tristement célèbre Antiochus Épiphane. Son nom était à lui seul tout un programme : “Dieu manifesté”. Interdisant toute pratique de la religion juive, il exigeait qu’on lui rende, à lui, les honneurs qu’on rendait jusqu’ici à Dieu. Il se livra à une effroyable persécution qui lui valut l’appellation d’Épimane, signifiant le “cinglé”, le mégalomane.

“En ce temps-là”, en notre temps, n’y a-t-il pas aussi détresse sur notre terre ? Les Épimanes sont toujours à l’œuvre, le soleil de la foi s’obscurcit et la lune perd son éclat. Les étoiles qui scintillaient, étoiles de la vie, étoiles de la joie, étoiles de la pureté, étoiles de la charité, étoiles de la famille et de l’amour, tombent du ciel et enténèbrent notre monde.

Il y a 20 ans, le 9 novembre 1989, était abattu le mur de Berlin. Mais tant de barrières subsistent encore de nos jours, trop de murs se dressent entre les peuples, parfois même au sein d’une même nation et, pire encore, entre les croyants et jusqu’au sein de l’église catholique … des murs de la honte qui font scandale.

Il y a 20 ans, le 20 novembre 1989, était adopté la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Mais aujourd’hui encore, trop d’enfants sont mal-aimés, exploités, maltraités, violés, massacrés … à commencer par les tout-petits, sans voix, éliminés dans le sein même de leur maman … droits bafoués effrontément et trop souvent impunément … honte de nos civilisations dites modernes dont l’histoire et les générations à venir ne manqueront pas de se faire juge.

“En ce temps-là”, en notre temps, notre aujourd’hui, nous ne saurions oublier la présence des anges qui veillent sur nous, spécialement celle de l’archange Michel, chefs des armées célestes qui nous assistent dans nos multiples combats. Les temps sont durs, certes, mais ce sont ceux que Dieu nous donne. On connaît le conseil de Saint Augustin : “Ne dites pas : les temps sont bons, les temps sont mauvais. Soyez bons et les temps seront bons”. Soyons bons, donc, et nous serons autant d’étoiles dans le ciel de notre monde. Soyons bons, et viendra le temps où, tels les sages dont parle le livre de Daniel, nous “brilleront comme la splendeur du firmament et nous resplendiront comme les étoiles dans les siècles des siècles”.

“En ces temps-là”, nous dit Jésus. Spontanément, nous sommes portés à l’interroger :
– Mais quand donc, Seigneur, viendront ces derniers temps où “on verra le Fils de l’homme venir sur les nuées avec grande puissance et grande gloire ?”
Nombreux sont ceux qui ont avancé des dates et annoncé ces temps de manière apocalyptique et cataclysmique. Ainsi le calendrier Maya – nous dit-on à l’occasion de la sortie du film “2012”, – prédirait la fin du monde pour le 21 décembre 2012. En vérité, nous ne savons, ni le jour ni l’heure, et qu’importe ! … pourvu que le Seigneur nous trouve à tout instant débordant de sa grâce et vivant de son amour. Oui qu’importe, du moment que nous scintillons dès aujourd’hui comme des étoiles dans le ciel de notre monde !

Père Gilles Morin
Curé