La victoire est acquise

Le mal s’étale si souvent sous nos yeux, accablant, écrasant, omniprésent … en nous et autour de nous. La nuit nous paraît parfois si noire, si lourde, si épaisse. La mort dévastatrice multiplie ses ravages et semble toujours devoir l’emporter. Ö puissances du mal, de l’obscurité et du péché ! pensez-vous pour autant triompher ? Ne le savez-vous pas ? vous avez été défaits, vous avez été terrassées. « Ô mort, où donc est ta victoire ? La mort a été engloutie par la vie ». La lumière resplendit, la justice est rétablie, l’Amour se montre le plus fort. C’est la Pâque du Seigneur. Avec lui, par lui, et en lui, nous sommes les grands vainqueurs. Pourquoi l’oublions-nous trop souvent ?

Le mal s’étale sous nos yeux, la nuit nous semble épaisse, la mort fait ses ravages … Oui, mais elles ne sauraient avoir le dernier mot. La Victoire du bien, de la lumière et de la vie est acquise. Jésus est ressuscité ; nous ressusciterons. Jésus a triomphé ; pourquoi nous décourager ? En ce saint jour de Pâques, laissons nos cœurs exulter.

Posons un regard de foi, et admirons : Chaque jour, le bien s’étale aussi sous nos yeux, des étoiles scintillent dans notre obscurité, des gestes d’amour et de vie suscitent des sourires et font renaître l’espérance. Oui, chaque jour nous apporte mille motifs de nous émerveiller et de voir à l’œuvre la puissance de la résurrection … en nous et autour de nous.

Penses-tu que tout soit mort ? Ravives ta foi ; Crois. Jésus non seulement nous l’affirme mais nous le confirme par le fait inouï et historique de sa Résurrection : « Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ». « Qui croit en moi a la vie éternelle ».

En cette solennité de Pâques, prenons la mesure du trésor de notre foi et exultons. C’est si beau de pouvoir dire “Je crois”. C’est une telle force, une telle lumière, une telle source d’eau vive ! Le curé d’Ars savait le rappeler à ses paroissiens : « Quand nous disons : “Mon Dieu, je crois fermement, c’est-à-dire sans le moindre doute, sans la moindre hésitation … Je crois fermement que vous êtes présent partout, que vous me voyez, que je suis sous vos yeux, qu’un jour je vous verrai clairement moi-même, que je jouirai de tous les biens que vous m’avez promis ! … Mon Dieu, je vous aime ! j’ai un cœur pour vous aimer !” Oh comme cet acte de foi qui est aussi un acte d’amour, suffirait à tout ! »

Oui, c’est si beau de croire, … de pouvoir affirmer en Eglise, sans détours et en toute vérité : « Le Christ est ressuscité, alléluia ! Il est vraiment ressuscité, alléluia ! Il est le Vivant à jamais ».

Père Gilles Morin
Curé