« Dieu toujours à l’œuvre »

« Nous cheminons dans la foi, non dans la claire vision » nous rappelle  en ce dimanche l’apôtre Paul. Il a tellement raison ; nous en faisons si souvent l’expérience. Le bon pédagogue qu’est Jésus ne manque pas de l’illustrer à sa manière, prenant l’image de la semence jetée en terre. Ainsi, en va-t-il, pour un homme qui a ensemencé son champ : « Nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment ». Il ne la voit pas avant qu’elle sorte de terre et laisse apparaître son fruit. Il en est ainsi, même pour la graine de moutarde, la plus petite de toutes les semences”, qui va finalement dépasser toutes les plantes potagères et étendre ses longues branches. Il y a donc la phase où l’on ne voit pas, puis celle où l’on voit. Ici-bas, nous cheminons dans la foi ; au ciel nous verrons.

On peut chercher à capter des paysages et des visages, à collectionner des prises de vues et à saisir triomphalement sur le vif les événements les plus spectaculaires et les plus insolites ; il reste que « l’essentiel est invisible pour les yeux ». Aujourd’hui, dix enfants de notre paroisse, en âge scolaire, vont recevoir la grâce prodigieuse du baptême. Nos regards pourront observer tout au plus leur visage radieux mais ils ne pourront pénétrer au plus intime de leur cœur. Nous pressentirons l’action de la grâce ; nous ne pourrons jamais fixer sur nos écrans l’irruption de la vie trinitaire – de la vie même de Dieu – dans l’âme de ces enfants.

Peut-être aurez-vous l’occasion d’apercevoir ces dix enfants à leur entrée dans l’église. Peut-être aurez-vous l’opportunité de les croiser à la sortie. Qu’y aura-t-il de changé ? Aux yeux des hommes, rien … ou tout au plus un sourire et des yeux pétillants de bonheur. Mais dans leur cœur, quel changement ! quelle transformation ! quelle irruption de vie … de vie divine !

“Nuit et jour, que nous dormions ou que nous nous levions”, la grâce en nos âmes fait son chemin. Si nous ne nous interposons pas, si nous ne la négligeons pas, elle porte son fruit et fait, en nous et par nous, des merveilles. “Oui, c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux”. Par-delà les apparences, ne l’oublions jamais.

“Nous cheminons dans la foi”, dit l’apôtre Paul, et il ajoute : “nous cheminons sans voir”. Dix enfants de notre paroisse sont donc baptisés ce dimanche en notre église. La célébration sera solennelle. Ils seront revêtus de blanc pour rappeler l’événement vital de leur baptême. Qu’en grandissant, ils ne s’écartent pas de ce qu’ils portent aujourd’hui au plus intime d’eux-mêmes et que toujours ils puissent affirmer en toute vérité : “Notre ambition, c’est de plaire au Seigneur”.

Père Gilles Morin, Curé